Red Centre

On se sent tout petit quand on arrive au beau milieu de l’Outback !
L’arrière pays de l’Australie est quasiment désertique, on se sent loin de l’agitation des grandes villes !
Presque mystique, ou résolument spirituel, le Red Center, ou Centre Rouge, nous a fasciné par sa beauté, son calme, sa solitude et son histoire.

Durant ses 4 jours et demi nous nous sommes enfoncés encore un peu dans l’histoire et les origines de ce pays.

 

Itinéraire

Alicespring et West Macdonnell Ranges

Le vol pour Alicespring décolle à 7h, on passe donc la nuit dans un hôtel de l’aéroport de Darwin.
Le réveil fait un peu mal mais bon l’avantage c’est qu’à 9h nous sommes arrivés.
Une fois n’est pas coutume, nous récupérons notre 4×4 chez Avis, on passe faire quelques courses pour les 3 prochains jours, et on prend la direction des West Macdonnell Ranges.

On fait une 1ère halte à Stanley Charms, une immense faille très impressionnante.
La petite marche qui nous y emmène est particulièrement agréable.
On a beaucoup aimé cet endroit (entrée 12$).

2ème halte, à Ormiston Gorge, la vue d’en bas est jolie mais lorsqu’on emprunte le chemin qui grimpe, on arrive au Ghost Gum Lookout qui offre un magnifique panorama.
C’est un peu sportif mais le chemin est bien aménagé avec des parties en escaliers.
A noter que même en saison sèche, il y a encore de l’eau dans la gorge.

Le Red Centre en Australie

Il est un peu tard quand on reprend la route pour aller à Kings Canyon, en passant par la Mereenie Loop. Nous avons mis 3h15 pour arriver à Kings Canyon, en faisant une bonne heure en pleine nuit, ce qui rend le chemin beaucoup plus difficile, bien que la piste soit assez large.
Si le 4X4 n’est pas obligatoire, il permet d’avoir un peu plus de confort car 3h de piste, ce n’est vraiment pas agréable.

 

Hébergement

Hôtel: Le Kings Canyon Resort n’a de « resort » que le nom !
J’exagère un peu car il a une piscine, mais les chambre sont extrêmement sommaires avec une literie épouvantable, un camp kitchen avec absolument aucun ustensile et pas de wifi.
Bref, il n y a pas un choix considérable dans la région donc c’est un peu un passage obligé, mais 1 seule nuit, pas 2 !

Kings Canyon

Le principal intérêt de Kings Canyon est la Kings Canyon Rim Walk.

Il faut compter 3 heures pour en venir à bout avec la première partie vraiment sportive avec un escalier aménagé dans la montagne.
On atteint ainsi tout de suite le haut du canyon et le reste de la randonnée alterne entre petites montées et descentes successives.

Nous avons surtout souffert de la chaleur puisque contre toutes les indications, nous avons débuté la randonnée vers 11h (attention il se peut que le chemin soit fermé à partir de 9h si les températures sont trop élevées) et même avec 1 litre d’eau par personne, on n’en avait pas suffisamment.

Uluru

Nous partons de bonne heure pour faire les 3 heures de route qui nous séparent d’Uluru (bien qu’il aurait été plus sympa de partir la veille et de dormir à Uluru plutôt qu’à Kings Canyon).
Quel spectacle merveilleux lorsqu’on devine progressivement la silhouette d’Uluru (et pourtant il nous reste encore 150 km !)

On commence par aller voir le site de Kata Tjuta et faire la petite randonnée, Walpa Gorge, qui passe au milieu des montagnes.
Agréable et jolie, elle a au moins le mérite d’être partiellement à l’ombre, ce qui fait du bien !

Si vous avez 3 ou 4 heures devant vous, vous pouvez faire la randonnée Valley of the Winds, qui a de bons avis.

On arrive à 17h au Sunset View Area pour « se préparer » à admirer le coucher de soleil sur Uluru.
A l’entrée du parc, un panneau indique l’heure du lever et du coucher du soleil.

Lors de notre passage, le soleil se couchait à 18h30 mais le parking bien que très grand se remplit vraiment super vite.
C’est un énorme coup de cœur ! Le spectacle est magique et laisse sans voix.

Le lendemain, on se réveille aux aurores pour assister au lever du soleil sur Uluru.
On se rend à Nyakunytjaku qui offre une magnifique vue sur Uluru et sur Kata Tjuta en arrière plan.

Le soleil se levant à 6h58, il aurait fallu y être au plus tard à 6h car premièrement il y a un monde impressionnant donc si vous voulez avoir un bon spot, il vaut mieux être la tôt (avant les nombreux cars de touristes) et deuxièmement 30 min avant, la luminosité est déjà très forte.

On profite encore quelques instants de ce fabuleux spectacle avant de remonter dans le 4×4 pour aller à l’aéroport.
Un dernier vol nous attend, direction Sydney.

Hébergement

Camping: Ayer’s Rock Campground.
On loge dans un petit mobile-home super propre, et très bien équipé.
Le camping est très sympa.

 

  

63 / 67

Laisser un commentaire

Required fields are marked

WordPress Theme built by Shufflehound. Mentions Légales | Contactez-nous
© 2009-2018 sionvoyageait.com