Voyages

Kyoto

Calme, traditionnelle, authentique, la petite sœur de Tokyo a des atouts indéniables.
On apprécie à Kyoto ce qui manque à Tokyo.
On rencontre alors un Japon plus timide et  spirituel.

3 jours, ce n’est pas trop, pour visiter Kyoto, surtout que les transports ferrés sont assez limités, avec tout juste, deux lignes de métro.

Transports

On optera donc pour le bus, extrêmement développés dans la ville.
On achète donc un pass pour  500¥ la journée, ce qui est de loin le plus rentable, dès lors qu’on fait plus de 2 trajets.

A voir

Nous optons pour la balade à pieds de 4h dans le quartier sud d’Higashiyama, proposé par le Lonely Planet, qui nous fait découvrir entre autres:

  • Kiyomizu-dera : Ce magnifique et imposant temple bouddhiste est une étape indispensable à Kyoto

Kiyomizu-dera à Kyoto au Japon

  • Kōdai-ji: Ce grand ensemble comprend de très belles architectures ainsi que plusieurs jardins

Kodai-ji à Kyoto au Japon

  • Chion-in : On se sent incroyablement petit lorsqu’on arrive devant l’immense porte du Chion-in.
    Au moment de notre passage, il était en rénovation, du coup l’intérieur n’a pas grand intérêt.

Chion-in à Kyoto au Japon

  • Shoren-in : Même si l’intérieur est joli et invite à la méditation, je retiendrai surtout son jardin superbe.

Shoren-in à Kyoto au Japon

Ce deuxième jour, nous découvrons la partie nord du quartier d’Higashiyama et notamment 2 très beaux temples:

  • Nanzen-ji: La visite de ce vaste temple vous prendra un bon moment.
    Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, l’édifice est somptueux

Nanzen-ji à Kyoto au Japon

  • Honen-in: Un peu à l’abri des regards, ce temple charmant mérite également une visite.

Entre ces deux temples, nous empruntons le paisible et bucolique « Chemin des Philosophes » qui longe une petite rivière.

Le Chemin des Philosophes à Kyoto au Japon

Gion

Nous terminons par le quartier de Gion, où nous assistons à un spectacle traditionnel japonais, le Miyako Odori  qui célèbre la floraison des cerisiers.
Si le spectacle est très sympa, je déconseille, la cérémonie du thé qui a lieu avant la représentation.
On ne voit rien, ça dure 2 min chrono puisque c’est à la chaine, on peut prendre des photos, mais sans se lever (donc si on est derrière, c’est un peu compliqué !) Bref à peine le temps de s’assoir, on nous dépose une petite pâtisserie, un bol de thé, et on nous invite à partir.

Cérémonie du Thé à Gion au Japon

Jardins du Palais Impérial

Nous poursuivons notre balade vers le parc du Palais Impérial, qui n’a pas grand intérêt (pas vraiment fleuri et bétonné).

Les jardins du Palais Impérial de Kyoto au Japon

Château de Nijō ou Nijō-jō

Quelle superbe visite ! Dommage il nous reste à peine 1h avant la fermeture, mais nous avons le temps de visiter la résidence du Shogun, sublimement conservée et mise en valeur.

Bref, un vrai régal !

Nijo-jo à Kyoto au Japon

Daitoku-ji

Les temples Daitoku sont un ensemble de temples (5 au total).
On paye individuellement chaque temple.
Le plus célèbre est certainement le Daisen qui possède un beau jardin zen.
A l’entrée, on nous remet un petit guide afin de comprendre la signification et la symbolique du jardin.

Kinkaku-ji

Certainement le temple le plus connu de Kyoto, et donc le plus visité !
Le Kinkaku-ji est d’une incroyable beauté, grâce à son pavillon d’or.
Nous l’avons vu sous des trombes d’eau et pourtant c’était somptueux !
Dommage qu’il y ait autant de touristes ! Essayez de privilégier les jours de semaine et le matin dès l’ouverture.

Kinkaku-ji à Kyoto au Japon

Ryōan-ji

Si ce temple est si célèbre à Kyoto c’est plus pour son jardin zen que pour le temple en lui-même.
On appréciera la beauté parfaite du jardin même si personnellement nous avons été moins séduits et touchés que pour le précédent.

Le jardin Zen de Ryoan-ji à Kyoto au Japon

Bambouseraie d’Arashiyama

A la sortie du Ryōan-ji, on prend le bus 59 jusqu’au terminus, puis le bus 11 qui nous pose devant la bambouseraie.
Une visite qui mérite le trajet tant par la bambouseraie en elle-même que par le quartier environnant très animé.

La Bambouseraie d'Arashiyama à Kyoto au Japon

Restaurants

Ippudo

Après l’excellent restaurant de Ramens de Tokyo qui avait placé la barre de nos attentes très haute, nous n’avons pas été déçus par le restaurant Ippudo.

Véritable institution à Kyoto, encore une très belle découverte.
N’ayez pas peur de la queue, ça va vite, et puis c’est le signe de la qualité !

Une fois n’est pas coutume, attention au niveau d’épices !

Chojiro

Voici un restaurant de sushis à la pointe de la modernité et surtout de la technologie puisqu’on passe commande  grâce à des tablettes numériques sur chaque table !
Au fur et à mesure, en continu, on re-parcourt la carte, on clique, et un serveur nous apporte notre commande quelques minutes plus tard.
On salue le concept mais également la cuisine, car le poisson est divin.
L’ambiance et le cadre, charmants, bref tout est réuni ! Top !

Encore une fois, ne fuyez pas en voyant la queue…

La Mano di Marco

Même si la cuisine japonaise est excellente, parfois, ça fait du bien de changer un peu.
On a choisi ce petit restaurant intime, un peu excentré qui a misé sur la qualité des produits.
On sent le « fait maison » et on se régale.
Bref une très bonne adresse de cuisine italienne.

Géolocalisation

Laisser un commentaire