Road Trip

Road Trip Japon

Quel pays mystérieux ! Pour nous français, le Japon est si éloigné tant par sa situation géographique que par sa culture qu’il fascine totalement.
Les yeux grands ouverts et surtout les papilles en folie, nous avons découvert un bout du pays du soleil-levant.

Retour sur 17 jours intenses, qui nous ont mené de Tokyo, à Osaka en passant entre autres par Hiroshima, Nikko et Kyoto.

Après un premier vol en A380 de 6h30 avec Emirates, qui nous conduit jusqu’à Dubaï, nous enchainons moins d’1h30 plus tard par le second vol de 9h30 qui nous transporte jusqu’à Tokyo.
Rien à dire, le trajet se passe sans problème, la qualité est au rendez-vous.

Nous débarquons, et nous nous présentons devant la douane nippone, efficace et organisée. Ca y est, nous commençons à réaliser que nous sommes loin de chez nous, les visages changent, les premiers japonais que nous croisons, portent les masques sanitaires caractéristiques de la société japonaise que nous imaginons.

Itinéraire

Carte

Jours 1, 2, 3, 4 & 5

Notre première rencontre avec le Japon se déroule donc à Tokyo où nous y restons 5 jours. Cette ville fut, pour nous, un immense coup de cœur, même si j’ai l’impression qu’en racontant tout le road trip, je vais dire ça à chaque fois !

La ville est immense, et malgré une concentration de population absolument phénoménale, il y règne un certain ordre, et une organisation remarquable.
Personne ne court, personne n’a l’air stressé ou impatient, ce qui donne à la ville une relative sérénité ou au minimum un environnement agréable.

Japon_Tokyo

Jours 6 & 7

Visite de Nikko

Japon_Nikko

Jour 8

C’est l’heure de dire définitivement au revoir à Tokyo afin de partir à la découverte de l’ouest, et notre première escale sera à Kamakura.

Pour s’y rendre, il nous faut donc activer notre JR Pass, que nous avons préalablement acheté en France avant notre départ (n’oubliez pas de le faire, car il vous sera impossible de l’acheter une fois sur le territoire nippon, mais j’en reparlerai plus longuement à la fin du billet).
Nous nous rendons donc au centre d’information de Shibuya pour l’ouverture à 10h.

Afin de visiter les fameux temples de la ville, il est préférable de descendre à la station Kita-Kamakura.
Nous avons donc visité Kenchô-ji et Engaku-ji.
Il faut compter environ 3h pour visiter ces 2 temples.
Le premier est toujours en activité et il est le plus ancien temple d’obédience zen du Japon.

Japon Kamakura

Japon Kamakura

Après une randonnée de 1h30 (voir Lonely Planet), nous apercevons le Daibutsu, cette grande statut de plus de 11m en bronze de Bouddha qui se trouve près de la gare de Hase.
C’est le lieu incontournable de Kamakura, et il vaut vraiment le détour.

Japon Kamakura

Une journée passée à Kamakura et nous repartons un peu plus zen.
Dans la ville, se dégage une atmosphère apaisante et tranquille.

Restaurants
Good Mellows

Face à la mer, nous délaissons ce midi la cuisine japonaise pour une ambiance californienne. Les burgers y sont excellents, avec une mention spéciale pour celui à l’avocat.
Excellente ambiance, le tout en musique. Au top !

Adresse: 27-39 Sakanoshita, Kamakura 248-0021, Kanagawa Prefecture

Japon Kamakura

 

Jour 9

La veille au soir, nous avions repris le train pour la région des Cinq Lacs, et plus précisément Kawaguchi-ko.
Nous faisons un changement à la gare d’Otsuki, où nous achetons un billet pour Kawagushi-ko au distributeur automatique (il n’est pas compris dans le JR Pass).
C’est très rapide à prendre, tant mieux cela nous permet de ne pas louper notre correspondance.
Comptez ¥1150 + ¥300 pour l’express, par personne.

Japon Kawaguchi-ko

Dommage, nous n’aurons pas la chance de voir le chapeau blanc du célèbre mont Fuji qui restera bien caché dans les nuages.

Nous décidons alors de visiter la Ide Sake Brewery.
Pour ¥500, nous nous joignons à la visite de 40min (en anglais) afin de découvrir le processus de fabrication du saké.
En fin de visite, nous avons droit à une petite dégustation de 2 types de sakés et d’un verre souvenir en cadeau.

Restaurants
Hoto Fudo

Face à la gare, nous dégustons des nouilles servies dans un bouillon dans une grosse marmite.
Personnellement je me suis régalée !

Adresse: 2458 Fnatsu Higashikoiji, Minamitsuru-gun, Fujikawaguchiko-machi 401-0301, Yamanashi Prefecture

Japon Kawaguchi-ko

Hébergement

Une fois dans notre séjour, nous voulions dormir à la mode japonaise, autrement dit dans un Ryokan.
Nous avons donc logé au Kasuitei Ohya.
Expérience géniale ! Nous avons payé ¥3500 de plus pour réserver le Onsen privé pendant 1h. Tout est impeccable avec la petite salle de bain du Onsen et les produits Shiseido.

Nous dinons dans notre chambre vêtus des habits traditionnels (Kimono et Geta).
Service irréprochable. C’est l’occasion de découvrir plein de petits plats, certains délicieux et d’autres beaucoup moins !

L’expérience ne s’arrête pas là, car le lendemain matin, nous avons le droit au petit déjeuner japonais.
Autant dire que c’est pas évident de manger des algues et du poisson cru à 7h du matin !

Japon Kawaguchi-ko

Jour 10

Étape enchanteresse au château d’Himeji, qui venait tout juste de ré-ouvrir ses portes après de longues années de rénovation.

Le château se trouve à environ 600m de la gare, comptez 15 min de marche.
Nous avons laissé nos bagages à la gare.
Il y a des consignes et pour ¥700 (le grand casier), nous avons mis nos 2 grands sacs de randonnées.

Le jardin de Himeji-jo est sublime, surtout si vous y allez, comme nous en avril.
Il regorge de somptueux cerisiers en fleurs, bref c’est vraiment à couper le souffle et c’est l’un des plus beaux endroits que nous ayons vu au Japon.

Japon Himeji

Comptez ¥100 pour entrer dans le château, mais nous n’y avons pas vu de réel intérêt, mise à part la vue du haut du château mais elle n’a rien d’exceptionnel.
L’attente de 1h30 n’est clairement pas méritée, selon nous.

Jour 11

La veille au soir, nous arrivons à Hiroshima.
Pour rejoindre le centre ville, suivez la sortie sud (south exit) et le street car.

Nous profitons de cette première journée pour nous rendre sur l’île de Myajima.
Nous prenons donc le tram (¥160 à payer en descendant du tram) pour nous rendre à la gare, puis nous prenons le JR de la Sanyo Line, direction Myajimaguchi (25min).
En face de la gare, il faut suivre les panneaux « ferry ».
Le ferry est gratuit avec le JR Pass, il faut compter 15 min de traversée.

Quel dépaysement quand on arrive sur la magnifique île de Miyajima, où le temps s’est arrêté.

Japon Myajima Tori

L’île est somptueuse, les daims se baladent en liberté et n’ont plus peur de l’homme depuis bien longtemps !

Avant de sortir du port, passez par le centre d’information qui vous remettra une carte en français et qui regroupe tout ce qu’il y a à faire ou à voir sur l’île, et n’oubliez pas de prendre en photo le panneau avec l’heure des ferrys de retour !
Demandez également les heures des marées.

Nous suivons donc la jetée, direction le centre de l’île et le Tori.
Nous déambulons dans les charmantes petites allées (touristiques) et arrivons à La Pagode à 5 étages qui est magnifique.

Japon Myajima Pagode

Nous suivons la direction du téléphérique pour atteindre le mont Misen.
Comptez ¥1000 pour l’aller et ¥1800 pour l’aller et le retour.
Nous ne prenons que l’aller pour redescendre à pieds,

En haut du téléphérique, une petite randonnée de 1,3km nous attend pour aller au sommet du mont.
Un peu difficile, comptez 40min et un peu d’énergie !
Mais la vue est à couper le souffle et les efforts sont largement récompensés et vite oubliés.

Japon Myajima Mont Misen

Si vous souhaitez redescendre à pied, il y a deux possibilités:

  • Un peu avant le téléphérique, en redescendant du sommet, il y a une randonnée d’1h avec des marches et un sentier pour retourner au parc.
  • Au niveau de l’observatoire en haut du sommet, ne revenez pas sur vos pas, une randonnée part de ce point pour redescendre.

Nous vous conseillons de choisir la deuxième possibilité beaucoup plus sympa.

De retour en bas, nous passons par le temple Dai, le plus ancien de l’île, très joli (entrée gratuite).

Japon Myajima

Si vous avez pensé à demander l’heure des marées, cela permet de voir le Tori, la célèbre porte de l’île avec les pieds dans l’eau ou au contraire complètement dans le sable, ainsi vous pourrez passer dessous.

Il faut attendre la tombée du jour pour apprécier la beauté du Tori, car celui-ci est éclairé.

Japon Myajima Tori la nuit

Pas de problème pour les ferrys, il y en a jusqu’à 22h.

Jour 12

De retour de Miyajima, nous consacrons une demie journée pour la visite de la ville d’Hiroshima, qui donne un joli aperçu de la ville.

Nous passons voir l’effroyable Dôme de la bombe A, seul vestige de ce jour terrible où la ville a été complètement ravagée.
C’est un moment solennel, tinté d’une certaine émotion, lorsque nous nous tenons juste à côté.

Japon Hiroshima Bombe A

Nous nous dirigeons à présent vers le Mémorial de la Paix.
Avant ça, nous passons devant divers monuments symbolisant la paix avec la flamme de la paix et autres statues, ainsi que devant le Mémorial des victimes (entrée gratuite).

Japon Hiroshima Mémorial de la Paix

Le Mémorial de la Paix est super, et mérite qu’on y passe du temps.
Comptez  ¥50 + ¥300 pour l’audioguide en français (indispensable).
Même si, lors de notre passage, le premier étage était en rénovation, il n’en demeure pas moins extrêmement bien fait et bouleversant.
Il faut un minimum de 2h pour faire le tour.

Japon Hiroshima

Jour 13

Nous avions réservé nos billets 3 jours avant afin de prendre le train de 8h pour Kyoto avec un changement à Osaka.

Japon Kyoto

Jour 14

Nous coupons notre séjour à Kyoto pour aller passer une journée à Nara car notre JR Pass va bientôt prendre fin.
C’est très rapide, puisque 30min suffisent pour rejoindre Nara depuis Kyoto.
Pas besoin de réserver, il y a de nombreux trains qui circulent.

Une bonne grosse demie journée suffit pour s’imprégner de la ville, si on s’active un peu.

Nous nous laissons guider par la balade du Lonely Planet qui est très sympa et qui permet de voir les principaux sites de la ville.

Nous passons donc par:

  • Le sublime jardin Isui-en: A l’entrée, un guide nous propose de le suivre et nous fait bénéficier de commentaires particulièrement intéressants sur le jardin.
    Nous ne sommes que tous les 2 avec le guides ce qui nous permet de poser plein de questions, de découvrir le jardin à notre rythme et même de lui demander de nous prendre en photo !

Japon Nara

  • Nandaimon: cette magnifique porte tenue majestueusement par deux immenses gardiens de bois.
    Dommage qu’ils soient protégés par un grillage, ce qui rend plus difficile la perception des détails.

Japon Nara

  • Todai-ji: S’il ne fallait faire qu’un truc à Nara, ce serait la visite du Todai-i, ce temple absolument grandiose. Sa visite est absolument incontournable.

Japon Nara

  • Sanctuaire Kasuga Taisha: Très bien conservé et restauré, l’ensemble est joli, entouré de centaines de lanternes en pierre.

Japon Nara

Jours 15 & 16

Visite de Kyoto

Japon Kyoto

Jour 17

La fin du voyage approche, puisque nous arrivons dans la dernière ville de ce road trip nippon: Osaka.

Osaka est une ville jeune et dynamique.
Elle nous fait penser à Tokyo et dénote complètement par rapport à la tranquille Kyoto.

Nous commençons cette journée par la visite de l’aquarium.
Nous empruntons donc la Chuo Line.

Comptez ¥2300 et une bonne heure pour faire le tour, même si on pourrait y passer la journée sans problème, tellement il est immense.
Les bassins sont beaux, propres et bien aménagés.

Nous regagnons ensuite le quartier de Umeda, pour admirer la Umeda Sky Tower, qui fait penser à l’arche de la Défense à Paris.
L’attraction principale réside dans les ascenseurs de verre.

Japon Osaka

Nous terminons cette journée par la balade du Lonely Planet entre Shinbashi et Namba, très agréable. On dédale dans un nombre incalculable de galeries colorées.
Il y a beaucoup de monde, c’est très vivant et très sympa.

Japon Osaka

Restaurants
Pizzeria Cuorerudino

Pizzeria excellente au feu de bois. Le cadre est top avec sa grande cuisine ouverte. Les produits sont frais et les plats sont excellents, même les desserts.

Adresse: 1-14-26 Minamihorie, Nishi-ku | 1F Nakazawa Karaki Bldg., Osaka 550-0015

Ganko Umeda Honten

Le nom est en japonais, mais cette chaîne de sushis est reconnaissable grâce au bonhomme avec un bandeau sur la façade. Bon poisson, très bien pour le déjeuner. Dommage que le resto soit fumeur (hé oui, on n’a plus l’habitude !)

Adresse: 1-5-11 Shibata, Kita-ku | Inoi Umeda Bldg. 1~3F, Osaka 530-0012

La Maison de Gigi

Dans les galeries entre Shinbashi et Namba, les gaufres y sont délicieuses.
Parfait pour une pause goûter !

Il est l’heure de récupérer nos bagages pour rejoindre l’aéroport depuis la gare de Namba, par le Nankaï Express (40min) et de dire au revoir à ce si beau pays, le Japon.

Adresse: 2 Chome-2-17 Shinsaibashisuji, Chuo Ward, Osaka

Pratique

Transports

Pour visiter le Japon, rien de mieux que le train et plus particulièrement, le Shinkansen, similaire à notre TGV national.

Rapide et moderne, les sièges se retournent pour toujours être dans le sens de la marche ou bien pour faire un carré, lorsqu’on est plusieurs…malin !

Individuellement, le train est assez cher, et dès lors que vous décidez de vous rendre à Hiroshima par exemple depuis Tokyo, il vaut mieux opter pour le JR Pass, beaucoup plus rentable.

Le JR Pass est un accès illimité aux trains du réseau (pas les lignes privées) pendant un nombre de jours.
Il existe pour 7, 14 ou 21 jours.
Mais attention, ce pass est réservé exclusivement aux étrangers, il n’est donc pas possible de l’acheter une fois sur le territoire nippon, pensez donc bien à le commander avant de partir. Nous l’avons commandé sur Japan Rail Pass et nous avons opté pour celui de 7 jours.

Maintenant, place aux calculs, car vous décidez quand vous souhaitez activer votre pass (attention, il y a quand même une date limite).
A partir de l’activation, le temps découle, donc à vous de le rentabiliser au maximum.

Par exemple, nous avons commencé par 5 jours à Tokyo, nous n’avons donc pas activé notre pass.
Nous avons également fait un trajet pour aller à Nikko, mais nous avons préféré payer le billet séparément plutôt que d’activer notre pass et ainsi ne plus avoir de temps nécessaire à la fin du voyage pour les grands trajets et donc plus chers.
Il n’était pas non plus rentable d’acheter le pass 14 jours pour 1 ou 2 manquants, dans ce cas, il vaut mieux acheter les billets séparément comme pour notre trajet de Kyoto à Osaka.

Dans tous les cas, pour préparer votre voyage, vous aurez besoin incontestablement du site Hyperdia qui permet de connaître les horaires et les prix des trains, alors même si on ne réserve pas les trains à l’avance, c’est un atout précieux pour planifier son itinéraire.

Hébergement

Que l’on décide de visiter le Japon en sac à dos ou en voyage organisé, une chose est sure, cela ne se fait pas d’arriver le jour même et demander une chambre pour se loger.
Dans la culture nippone, débarquer à l’hôtel sans avoir réservé (même quelques heures avant), cela est impensable.

Quoiqu’il en soit, il est tellement difficile de se loger dans les villes, qu’il vaut mieux s’y prendre très longtemps à l’avance si on veut avoir une chance de dormir dans la ville, surtout, si comme nous, vous partez en avril en plein milieu de la haute saison touristique.

C’est bien simple, en janvier, nous nous sommes adressés à des agences pour nous aider à trouver des hébergements sympas et typiques japonais, et ceux-ci nous ont ri au nez !

Ceci étant dit, il ne faut surtout pas passer à côté d’une nuit dans un hébergement typique japonais: le Ryokan.

On dort sur un futon, on revêt le kimono (de jour et celui pour dormir), on chausse les getas et on se prélasse dans le Onsen, ce bain chaud dont les japonais raffolent.
A noter que le vrai Onsen, est un bain public où on va totalement nu et où les personnes tatouées ne peuvent venir.
D’ailleurs, sachez que de vrais règles régissent dans le Onsen: on doit se laver avant d’entrer dans le bain, on ne doit pas sauter dans l’eau… et certains sont même mixtes !

Pudeur occidentale oblige, nous n’avons pas osé le Onsen public mais nous ne voulions pas passer complètement à côté (même si pour les puristes, le vrai Onsen est public), nous avons donc profité à deux reprises d’un Onsen privé, l’un à Nikko et l’autre à Kawaguchi-ko.

Mais les plus beaux Onsen sont publics, dans des décors naturels, entourés de pierres et de végétaux.

Coût

Tout compris, pour 2 personnes et pour 17 jours, il faut compter un budget d’environ 5000€ répartis comme suit:

  • Billets d’avion = 1228€
  • Transport: JR Pass = 424€
  • Hébergement = 2000€
  • Nourriture = 1100€ (ça peut vite grimper si vous manger tous les jours des sushis, alors que les ramens par exemple, sont beaucoup plus économique)
  • Loisirs et visites = 300€ (les entrées des temples et autres monuments ne sont pas très chères)

 

Géolocalisation
Répondre
  1. tsubasa801 14 mars 2017 Répondre

    Salut !

    Merci pour ton partage, et ton itinéraire donne vraiment plein d’idée 🙂

  2. tsubasa801 14 mars 2017 Répondre

    Salut !

    Super itinéraire qui donne pas mal d’idées pour mon prochain trip ! merci pour ce partage 🙂

  3. Alex 21 février 2017 Répondre

    Salut !

    Super sympa ton voyage, merci pour ce partage !
    Petite question que je me pose : avais-tu réservé tout ce qui était hébergement à l’avance, ou avais-tu simplement fais ton repérage au préalable ?

  4. Luc 10 janvier 2017 Répondre

    Un pays merveilleux.Les photos sont excellents.

Laisser un commentaire